Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : Amérique : Bolivie : A découvrir en Bolivie

A voir / à découvrir en Bolivie :

La Paz I Potosi I Sucre I Santa Cruz

 

La Paz

Elle revendique le titre de plus haute capitale du monde, avec ses 3 à 4000 mètres d'altitude. Elle est entourée par des dizaines de montagnes dépassant les 5000 mètres, ce qui lui donne une image de ville encaissée et isolée du monde.

La Paz est une ville beaucoup plus sûre et intéressante que Lima, au Pérou. Comme elle est étalée sur quelques centaines de mètres, le dénivelé est important, les côtes sont parfois rudes, surtout à cette hauteur ! Le centre de la ville est relativement bas, on y respire un peu mieux. Il faut admirer l'église San Fransisco, édifice baroque du XVIIIè siècle, se promener dans les alentours afin d'admirer les quelques maisons coloniales encore debout, visiter les nombreux musées un peu plus au nord, presque tous regroupés au même endroit. Celui de la coca ou celui du littoral valent le détour.

La cordillère royale qui encercle la capitale est à ne pas manquer. Vue d'avion ou à pied, en trek, vous n'oublierez pas votre expédition. Vous pourrez même par ce biais rejoindre la région des Yungas, beaucoup plus basse, à 1500 mètres, et très verdoyante, avec la jolie ville de Coroico.

Potosi

La ville de Potosi, à 4000 mètres d'altitude, compte 160 000 habitants, elle est classée par l'Unesco. L'architecture baroque y est impressionnante et très répandue. Par exemple, la casa de la moneda est le plus grand bâtiment civil colonial sur le continent. On peut y admirer les anciennes machineries utilisées pour frapper la monnaie, mais aussi des toiles célèbres et des objets découverts lors de fouilles archéologiques. Le musée Santa Teresa est à voir également et une petite promenade dans le marché typique vous baignera dans la culture locale.

La ville a très longtemps été prospère grâce aux mines d'argent environnantes, mais elles sont désormais vides et l'étain ne saurait en terme de valeur rivaliser avec le minerai si prisé au XVIIIè.

Non loin de la ville, deux curiosités naturelles sont très prisées des photographes : le salar de Uyuni et le sud Lipez. La premier est un désert de sel, parsemé de cactus géants placés sur ce qui ressemble à des îles. Le plus incroyable est l'altitude de ce désert : 3700 mètres ! Les sommets environnants dépassent facilement les 4000 et il peut y faire un froid polaire : parfois - 30 ° C. Le sud Lipez regroupe des plateaux aux couleurs pastels ainsi qu'une activité volcanique intense : la laguna colorada est entourée de volcans et de geysers. Ensuite, on peut pousser jusqu'à la laguna verde, soit un régal naturel composé de couleurs et de reliefs escarpés de toute beauté, à 5000 mètres de haut !

Sucre

C'est en fait Sucre la vraie capitale de la Bolivie, mais le gouvernement a choisi de siéger à La Paz... Toujours est-t-il que Sucre est une jolie ville, moins rude que les précédentes, car moins haute : 2700 mètres. Ici comme à Potosi, l'architecture baroque est à l'honneur. Ville très religieuse, la ville abrite de nombreuses églises, qui font souvent office de musée.

Dans les environs de Sucre, on trouve un site original : une longue paroi sur laquelle de nombreuses espèces de dinosaures ont laissé des empreintes... Une sorte de Planet Hollywood grandeur nature ! On peut aussi aller admirer les peintures préhistoriques de Patatoloyo, à une petite heure de la ville.

 

Santa Cruz de la Sierra

Ville la plus peuplée de Bolivie, Santa Cruz est aussi le moteur économique du pays. La ville est relativement moderne, organisée en anneaux, et la population est totalement différente de celle des Andes. Les ruines incas sont moins nombreuses et moins impressionnante, mais la nature est toujours aussi belle, avec notamment le parc national Amboro. La cordillère, qualifiée d' "orientale" en cet endroit, est plus basse mais tout aussi jolie.

Dans la région, se trouve la Chiquitania, mélange de forêt amazonienne et de hauts plateaux, que les missionnaires jésuites ont choisi au XVIIIè siècle pour bâtir de nombreuses églises au style particulier. L'Amazonie n'est pas loin, mais ici commencent d'autres pays...