Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Afrique : Voyage en egypte : Histoire Egypte

Histoire de l'Egypte

Période Prédynastique et Ancien Empire 2920 av JC 2134 av JC

L'histoire de l'Egypte et le cours du Nil ont toujours eu partie liée, et les rives du fleuve donnent naissance à deux états puissants :
la Haute-Egypte , constituée de la Vallée du Nil dans sa partie navigable,
et la Basse-Egypte , régnant sur les plaines du delta.

Sa capitale, Memphis , créée par le pharaon Ménès vers 2900 av JC, constitue le berceau de la civilisation pharaonique et marque une première période d'unification particulièrement faste.

Après une phase de rayonnement et d'expansion de cinq siècles, la cinquième dynastie marque une rupture et vers 2170 av JC, la perte du contrôle politique s'accentue pour les pharaons, contribuant à un morcellement fatal au maintien du pouvoir central.

L'émergence d'un nouveau royaume dont Thèbes, l'actuelle Louxor, est la capitale, marque le retour à l'ordre politique et se traduit par un nouvel élan dans la construction de temples et de sépultures .

 

Moyen Empire 2040 avant JC 1783 av JC : XI e et XIIe dynasties

Mentouhotep Ier, roi de Thèbes met quinze ans pour reconquérir toute l'Egypte .

Renouant avec la prospérité , le pays relance alors des expéditions militaires contre ses voisins ( l'actuelle Lybie et la Palestine) et récupère la Nubie.

Amménémès Ier fonde la XIIè dynastie, abandonne Thèbes pour le Fayoum, plus central, tandis que la civilisation s'épanouit de plus belle . Mais le pouvoir religieux reste à Thèbes : c'est sa divinité locale, Amon, associée à Râ, qui devient bientôt prépondérante.

Après une nouvelle période de trouble et d'affaiblissement, l'avènement du Nouvel Empire consacre à nouveau le rayonnement de Thèbes qui parvient à reconquérir le Nord du pays divisé.

 

Alexandre et la dynastie ptolémaïque

Après la domination des rois de Lybie puis des princes de Saïs au Nord et des Nubiens au Sud, l'Egypte est envahie en 671 av JC par les Assyriens, avant qu'eux-mêmes ne soient chassés par les Perses en 525 av JC :

leur attitude peu respectueuse envers les divinités locales conduit paradoxalement la population à acceuillir l'envahisseur Alexandre comme une sorte de libérateur, en 332 av JC.

A sa mort, l'un de ses généraux fonde la dynastie des Lagides qui se perpétuera pendant trois siècles et règne sous le nom de Ptolémée Ier :

à la mort de Ptolémée XII en 51 av JC, le pouvoir revient à Ptolémée XIII, âgé de 10 ans et à Cléopâtre VII, âgée de 17 ans, qui n'est autre que la célèbre séductrice de César puis d'Antoine.

D'origine grecque, les Ptolémées assimilent en grande partie l'héritage égyptien et reprennent notamment le style architectural pharaonique, comme l'attestent les magnifiques temples temples de Dendérah, d'Edfou et de Philae.

 

Nouvel Empire : 1550 à 1070 av JC : XVIIIe - XXe dynasties

A la suite d'Ahmosis (vers 1550 av JC), plus de trente monarques appartenant à trois dynasties règnent pendant la période considérée comme l'âge d'or de l'Egypte pharaonique.

La plupart des monuments remarquables de Louxor datent de cette époque. C'est le temps de la splendeur de Thèbes , du culte du Dieu Amon et de la puissance des pharaons .

Le temple de Karnak sur la rive est du Nil se présente comme un ensemble de sanctuaires dédiés à la gloire des pharaons tandis que la rive ouest devient une nécropole : le premier, Aménophis Ier fait ériger sa tombe dans la vallée des Rois.

Hatchepsout, la reine-pharaon y fait construire son complexe funéraire : le temple de Deir el-Bahari. Son neveu et successeur, Thoutmosis III, triomphe militairement et repousse les frontières de l'Empire, qui s'étend désormais de l'Euphrate à la quatrième cataracte du Nil.

Les richesses, or, matières premières précieuses ainsi que les esclaves affluent alors des terres conquises.

Au cours des siècles suivants, les pharaons sont également de puissants chefs miltaires à l'origine de nombreux édifices monumentaux, comme les temples d'Abydos et d'Abou Simbel.

Ramsès II, troisième pharaon de la XIXe dynastie, fondée par son grand-père Ramsès Ier, accède au pouvoir vers l'âge de 25 ans . Son règne, qui dure 67 ans, marque pour la dernière fois le rayonnement politique, religieux et culturel de l'Egypte pharaonique.

A l'avènement de Ramsès III, (1198 av JC), deuxième souverain de la XXe dynastie, la désunion sévit de nouveau tandis que l'Egypte est victime d'attaques extèrieures .