Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : Afrique : Maroc : A découvrir

A découvrir / A voir en Namibie :

Nord-centre I Nord-ouest I Nord-est I Centre I Namib I Sud

Le Nord-centre:

Entre l'Okavango au nord-est et le Kunene au nord-ouest se situe la région d'Ovamboland où habitent près des 2/3 de la population namibienne. Géographiquement et géologiquement cette région s'inscrit dans l'écosystème du Kalahari qui part du nord de l'Afrique du Sud jusqu'au bassin du Congo.

Au coeur du nord et centre, se trouve l'un des plus grands parcs d'Afrique, le parc national d' Etosha grand de 22 270km². Il doit son paysage unique au lac assèché d'Etosha: une dépression peu profonde mais grande de 5 000km². Plusieurs points d'eau répartis au sud du lac permettent d'observer les animaux dans des conditions souvent extraordinaires. Les années où la saison des pluies est excellente, les crues atteignent les plaines et cours d'eau jusqu'au centre de l'Ovamboland et quelques fois arrivent jusqu'au lac d'Etosha.

 

 

Le Nord-ouest:

Copyright office de tourisme NamibieLes anciennes plaines et vallées assèchées du Kaokoland sont dominées par des chaines de montagnes déchiquetées et des escarpements à pic. Brulées par un soleil infatiguable, habitées presque exclusivement par les semi-nomades de la tribu Himba, elles restent la partie namibienne la moins accessible et la moins visitée mais très certainement aussi la plus fascinante.
Le Kaokoland part de la montagne Brandberg au centre du désert du Namib et monte jusqu'à la rivière Kunene, à la frontière avec l'Angola, une surface totale de près de 50 000 km². Bien que les parties au sud et sud-ouest de Sesfontein jusqu'au Brandberg et Uis soient considérées comme formant le Damaraland, il s'agit là d'une démarcation politique. Géographiquement, elles font partie du Kaokoland. Les Himbas, éleveurs de bétail, se déplacent toujours librement dans les vastes paturages de la plaine.

La vie sauvage y est abondante et variée, permettant des rencontres avec le célèbre éléphant du désert qui parcourt les lits de rivière et les proches forêts de Mopane, toujours à la recherche de nourriture; ou bien encore de voir de nombreux troupeaux de zèbres montagnards ou de springboks.

Copyright office de tourisme NamibieDes forêts de palmiers Makalani entourent le lit de la rivière Kunene et jettent leur ombre sur les multiples sources éparpillées dans les collines du plateau central. Après de bonnes pluies, la vallée de Marienfluß devient un refuge pour les grands troupeaux d'oryx, de zèbres de Hartman et les plus rares éléphants du désert. La rivière Kunene fait son chemin jusqu'à l'océan Atlantique après avoir traversé des chutes spectaculaires comme celles de Ruacana ou d'Epupa.

 

 

Le Nord-est:

Le Caprivi:
Longue de 450km, la bande de Caprivi au nord-est de la Namibie est un véritable exemple des étrangetés de la polituque coloniale. Nommée d'après le successeur au Prince Chancellier Bismarck, le Conte Von Caprivi, la couronne d'Angleterre céda cet étroit corridor à l'Empire Germanique en 1890 en échange de Zanzibar et de l'Ouganda qui étaient sous occupation germanique. Le caprivi est la région namibienne la plus tropicale et quatre des six rivières permanentes du pays s'écoulent dans ce corridor: l'Okavango, le Kwando, le Chobe et le Zambezi.

Le Kavango:
La rivière Okavango est certainement l'un des derniers paradis naturels restant en Afrique. Avant de disparaître dans les étendues sableuses du Kalahari, la rivière se sépare en un immense delta d'environ 15 000 km². L'Okavango et le delta abritent des espèces rares comme l'antilope de Sitatungo ou le lyacon. Les eaux tranquilles et permanentes permettent à des labyrinthes de papyrus et à de grandes nappes de jacynthes aquatiques de s'établir; tandis que les innombrables bosquets de palmiers retracent les anciens itinéraires des éléphants.

Le Bushmanland:
Au nord-est se trouve l'une des régions les moins connues du pays: le bushmanland dont la capitale est Tsumkwe. A l'heure actuelle plus de 15 000 bushmen y vivent. Le peuple San errait autrefois sur des étendues africaines bien plus grandes. La culture de cueilleur-chasseur ainsi que beaucoup de savoirs-faire sont encore existants dans cette région et une visite à la réserve animalière de Khaudum permet de donner un aperçu de la vie des cueilleurs-chasseurs. Il s'agit d'étendues sauvages fortement boisées que l'on doit surtout visiter en 4x4.

 

Le Centre

La région centrale de la Namibie est la plaque tournante du pays avec Windhoek, sa dynamique capitale en son coeur.

Windhoek est une ville cosmopolite pleine d'animation, avec de bons hôtels, des magasins sophistiqués et des cafés conviviaux. Les bâtiments officiels comme celui qui abrite le parlement namibien ou bien le nouveau Hero's Acre sont nombreux. Des tours à la journée sont organisées pour visiter Katutura, plusieurs musées dans Windhoek, la librairie nationale, les archives nationales, la galerie d'art nationale et les jardins botaniques.

Copyright office de tourisme NamibieA peine à 15km en-dehors de Windhoek se trouve la réserve animalière de Daan Viljoen, idéale pour la détente et pour observer les animaux. Aux sources thermales de Gross Barmen, 90 km au nord de la capitale, vous pouvez vous détendre dans des bains et la vapeur des sources. Un détour obligatoire pour les fans d'escalade, est la pointe du Spitzkoppe entre Windhoek et Swakopmund, souvent appellé le "Matterhorm" de Namibie.

En quittant Windhoek vers le sud-ouest, des itinéraires splendides et spectaculaires relient la région centrale à la côte. La route la plus longue, la plus en hauteur et la plus populaire emprunte la passe de Gamsberg, descend l'escarpement avant de traverser le désert du Namib, vous faisant rouler au travers de la rivière Kuiseb et du canyon de Kuiseb.

 

Le Namib

Son nom - d'origine Nama - indique bien à propos ce dont il s'agit: d'un désert, d'une grande étendue découverte. 1 200 km de long et 140 km de large, le désert du Namib est le plus ancien et le plus extrême au monde.

Le Namib longe l'océan Atlantique à l'ouest et s'étend de la rivière Kunene au nord sur 1600km jusqu'à la rivière Orange tout au sud. Le courant froid du Benguela qui balaye toute la côte sud-ouest de l'Afrique en direction du nord, transporte les eaux froides de l'Antartique vers les régions subtropicales, plus chaudes. Ce courant très riche en éléments nutritifs fait vivre une importante faune et flore marine et est à l'origine du brouillard générateur de vie pour une étonnante variété d'animaux et plantes adaptés au désert.

La côte des Squelettes , qui commence au sud de la rivière Orange continue tout le long de la côte namibienne et au-delà de la rivière Kunene environ 200 km plus avant en Angola. Avoisinant la section nord du parc de la côte des Squelettes se trouve le Kaokoland une région rocailleuse et désertique habitée par les peuples Himba. Le Damaraland, où habitent les peuples Damara (qui ont adopté un mode de vie et des coutumes occidentales), longe la section sud du parc. Le Kaokoland et le Damaraland sont l'un comme l'autre célèbres pour leur palette de paysages désertiques et l'intérêt de leur faune et leur flore.

La région au sud de Swakopmund jusqu'à Lüderitz est un désert de sable avec des dunes du bord de la plage jusqu'à 70km à l'intérieur des terres. Le véritable danger que représente la côte des Squelettes est illustré par les importantes proportions de plusieurs épaves extrêmement bien conservées. Des affleurements rocheux comme à Spencer Bay forment un contraste magnifique avec les dunes. Phoques, oiseaux, chacals et hyènes brunes sont les seuls habitants.

Le massif du Brandberg est un défi aux alpinistes, surtout car son sommet le Konigstein (la pierre du roi) qui culmine à 2574 m est le point le plus haut du pays. Le Brandberg est aussi célèbre pour ses peintures rupestres au site de la White Lady (dame Blanche).

Le lagon de Walvis Bay est considéré comme le marécage le plus important d'Afrique Australe pour les oiseaux côtiers. Selon un recensement des oiseaux de 1998, il abrite 70 000 à 120 000 oiseaux et est un point de ravitaillement pour environ 200 000 autres sur leur route migratoire de et vers l'Artique. Les échassiers qui peuvent être vus sur le lagon sont plusieurs types de flamants roses mais aussi les rares pélicans blancs.

La réserve de phoques de Cape Cross est la colonnie la plus grande sur toute la côte Australe où se reproduisent les otaries. Au pic de la saison de reproduction, en novembre et décembre, jusqu'à 200 000 otaries peuvent y être vues.

Les chutes d'Epupa sont une série de cascades situées là où la rivière Kunene chute de 60m sur une distance d'environ 1.5km, se divisant en une multitude de canaux et formant une myriade de petites piscines dans la roche. Des roches aux parois richement colorées, une grande varieté d'arbres y compris le figuier sauvage, le baobab et les palmiers Makalani, des couchers de soleil spectaculaires et des eaux toujours bruissantes: les environs d'Epupa offrent beaucoup à voir et à ressentir.

Swakopmund , la station balnéaire de Namibie offre une atmosphère relaxante avec ses sentiers de promenade, palmiers et beaux jardins publics. Ses centres d'intérêt vont du charme de ses vieux bâtiments, aux excursions dans les paysages uniques du Namib, au musée de Swakopmund, à la tannerie qui produit des produits en cuir renommés, ainsi qu'à la brasserie locale où sont fabriquées quelques-unes des meilleures bières namibiennes.

 

Le Sud

Copyright office de tourisme NamibieLe sud de la Namibie offre quelques-uns des points de vue les plus extraordinaires de toute la Namibie. Bordé à l'est par la savanne sèche du Kalahari et le désert du Namib à l'ouest; on trouve au sud, inscrite comme dans un livre, l'histoire géologique de la terre au fond du canyon de la Fishriver. Des premiers gneiss, aussi appelés arches de pierres, vielles de quelques 5 miliards d'années, aux Inselbergs, formations sédimentaires plus récentes (20 000 ans), aux terrasses, ou encore aux vastes plaines, tous en content une page.

Le parc du Namib Naukluft qui couvre une surface de 50 000 m², est la zone protegée namibienne la plus variée. Il comprend des formations caractéristiques comme Sossus Vlei, Sesriem, l'itinéraire des Welwitschia, le port de Sandwich Harbor, les montagnes du Naukluft et le canyon de Kuiseb. En plus de plusieurs sites de camping rudimentaires dans le Namib, il y a un grand nombre de formules d'hébergement privé le long du parc.

Reconnu internationallement comme un paradis pour le photographe, Sossus Vlei affiche des dunes monumentales, certaines d'entre elles atteindraient 325m. Elles furent formées par des vents soufflant dans toutes les directions et sont les plus hautes là où la rivière Tsauchab se vide dans le vlei. Quand il y a eu suffisament de pluie, la rivière Tsauchab remplit le lac assèché, attirant flamants roses et autres oiseaux aquatiques.

Le canyon de Sesriem se trouve à l'entrée de Sossus Vlei. Des siècles d'érosion y ont incisé une étroite gorge longue d'environ 1km. Au fond de la gorge, profonde de 30 à 40m, plusieurs mares d'eau se remplissent après de bonnes pluies.

Copyright office de tourisme NamibieAvec ses impressionantes formations rocheuses, les montagnes du Naukluft sont, elles, le paradis du géologue. Les couches de roches ignées alternent horizontalement: quartz, dolomite et argile, le tout dans une symétrie intrigante.

Le regroupement des sources thermales d'Ai-Ais , du canyon de la Fishriver et des montagnes de Huns en 1989 en une zone protégée de 346 117 ha a abouti à la création du parc du canyon de la Fishriver. La prinicpale attraction en étant ses paysages indescriptibles et isolés ainsi qu'une abondance de plantes xérophytes comme les "demi-hommes" ou "trompes d'éléphant".

Erodé sur plusieurs millénaires, le canyon de la Fishriver est la seconde plus grande gorge naturelle en Afrique. Situé dans une plaine dure et rocailleuse, parsemé de succulents résistant à la sécheresse comme l'arbre à carquois, ce spectaculaire phénomène naturel est long de 160km, large de 27km et profond de 550m.
Comme la rivière coule de temps à autre, il y a toujours de l'eau dans quelques-unes des "piscines", lesquelles permettent à des poissons d'y survivre: le "largemouth yellow fish", le poisson-chat, le tilapia du Mozambique et la carpe. Des babouins, rats des rochers, écureuils terrestres et oréotragues sont fréquement vus dans le canyon; tandis que la présence du léopard et du zèbre montagnard est signalée par les empreintes laissées aux points d'eau.

Le chemin de randonnée du canyon de la Fishriver , long de 90km, est considéré comme l'un des principaux défis sportif d'Afrique Australe et prend 4 à 5 jours. L'hébergement est disponible à la station thermale d'Ai-Ais et au camping de Hobas.

Kolmanskoppe est située à 20km à l'est de Lüderitz , c'est une ville côtière le long du désert du Namib qui fut fondée à la suite de la découverte des diamants en 1908. Sur une durée de 40 ans, Kolmanskoppe vécut, fleurit puis mourut. Les ruines éffondrées de la ville fantôme ne sont plus qu'un faible écho de sa gloire passée et des riches demeures aujourd'hui démolies par le vent et peu à peu envahies par le sable. C'est cette ville fantôme qui constitue aujourd'hui la principale attraction pour les touristes visitant Lüderitz. En 1980, la compagnie minière Namdeb a restoré un certain nombre de ces bâtiments et créé un musée.

A environ 72km au sud-ouest de Maltahöhe, au milieu de douces collines rouges, se trouve le château de Duwiseb , une structure rectangulaire de grès rouge. Construit par le légendaire Baron von Wolf pour son épouse americaine, Jayta, le château fut terminé en 1909. Aujourd'hui on peut encore le visiter, il a conservé l'essentiel de son mobilier et oeuvres d'art d'origine, ainsi qu'une collection d'armes des 18 et 19ème siècles.

Copyright office de tourisme NamibieUn sujet particulièrement aimé des photographes: la forêt d'arbres à carquois se trouve sur la ferme Gariganus à 14km au nord-est de Keetmanshoop. En face de la forêt se trouve aussi "le terrain de jeux des géants" , un impressionnant ébouli de rochers de dolerite

 

 

 

 

Haut de page