Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : oceanie : Nouvelle-Zélande : A découvrir

A découvrir en Nouvelle-Zélande

Auckland I Rotorua I Wellington I Côte ouest de l'île du Sud I Wanaka & Queenstown I Milford I Steward island I

 

Auckland

Auckland regroupe le quart de la population du pays. Entourée par les eaux, c'est une ville assez agréable, mais qui ne déborde pas d'activité. On y trouve néanmoins tout ce qu'il est possible de trouver dans une métropole et sa Sky Tower lui donne parfois des airs de grande. La ville est de toute façon un point de passage obligé à l'arrivée. Vous pourrez facilement atteindre l'extrémité nord du pays, et la fameuse 90 mile beach, sur laquelle les autocars roulent, puisqu'il n'y a même pas de route.

Rotorua

Copyright C.OrsiniVille thermale emplie de curiosités géothermiques, Rotorua ne doit pas se manquer, même si c'est un lieu très touristique. Vous pourrez y voir de magnifiques bassins d'eaux chaudes, des geysers, des étendues d'eaux bleues, vertes et rouges, etc. Malgré l'odeur de soufre permanente, Rotorua est une ville qui détend. De plus, vous pourrez assister à des spectacles maoris et en apprendre plus sur leur artisanat.

 

 

Copyright C.Orsini

Wellington

Voilà une capitale très particulière ! Beaucoup moins peuplée qu'Auckland, Wellington ne compte que 300 000 âmes. Sa situation, à l'extrême sud de l'île du Nord, lui permet également d'être un port actif. La ville ne manque pas de charme, et reste en tout cas bien moins moderne qu'Auckland sur le plan architectural. Notons la présence d'un musée assez réussi, le Te Papa museum, qui jouit d'une situation privilégiée, au bord de la mer. Wellington est une ville assez agréable, avec ses maisons de bois typiquement néo-zélandaises. C'est un passage obligatoire pour qui veut se rendre sur l'île du Sud.

Copyright C.OrsiniCôte ouest de l'île du Sud

Cette côte, qui reçoit presque 5 mètres de pluie par an en certains endroits, a développé une flore incroyable, à la fois tropicale et traditionnelle, ce qui surprend tout le long de la route qui longe la côte. Des palmiers poussent à côté des sapins et des fougères argentées, et l'on passe en moins de 100 kilomètres de la côte à la montagne. Toute la côte ouest peut être longée en voiture en deux ou trois jours : la route est bonne et le trafic quasi inexistant. Pour preuve : un nombre incroyable de "One-lane bridge", soient des ponts en sens uniques !

Wanaka & Queenstown

Copyright C.OrsiniVoici deux villes a priori semblables, éloignées de 100 kilomètres, et pourtant si différentes... La première est plutôt un village, niché au bord d'un lac de même nom, contenant une eau cristalline. L'atmosphère y est paisible et c'est un bon lieu de villégiature pour qui veut faire du ski dans les massifs environnants entre juin et septembre. Queenstown est plus grande, plus touristique et plus folle. Jouissant également d'une situation exceptionnelle, elle s'est muée au fil des ans en une espèce de "capitale des sports extrêmes". Tout y est possible : rafting, saut à l'élastique, ski, parapente, hélico, montgolfière, jetboat, excursions en 4X4, en cheval... C'est le paradis de l'amateur de sensations fortes !

 

Milford

Au sud-est de l'île du sud se trouve un parc national de toute beauté, comprenant plusieurs fjords incroyablement beaux : le Milford. Les excursions en bateau et en hélico y sont légion, et cela vaut vraiment le coup.

 

Copyright C.OrsiniSteward island

Atmosphère indescriptible de bout du monde sur cette île qui s'y trouve réellement, au bout du monde ! Accessible après une heure de ferry à déconseiller aux petites natures, l'île est le paradis des trekkeurs et autres amoureux de la nature.

 

 

 

Haut de page