Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : oceanie : Nouvelle-Zélande : Art et culture

Art et culture en Nouvelle-Zélande

Art maori

La sculpture est une part importante de l'art maori. Elles sont le plus souvent réalisées en bois, comme l'étaient leurs maisons traditionnelles, dans leurs villages. Les statues imposantes sont courantes, elles sont le plus souvent très hautes et ornées de nacre de Paua, pour constituer une paire d'yeux par exemple. Les pirogues de guerre sont également très travaillées, vous en trouverez des exemples éloquents au principal musée d'Auckland. Ce que l'on connait souvent des Maoris, c'est leur danse, le Haka, rendue célèbre grâce au Rugby. Il s'agit à la base d'une danse de guerriers, faite pour défier l'ennemi (langue tirée, grimaces, cris).

Cinéma

Le premier nom qui vient à l'esprit est bien sûr celui de Peter Jackson, qui a réalisé avec talent dans sa patrie d'origine la trilogie du Seigneur des Anneaux, mais aussi Brain dead, Créatures célestes et Fantômes contre Fantômes. Mais il ne faudrait pas passer à côté de Jane Campion, réalisatrice de la leçon de piano et de In the cut. Niki Caro est, elle, une réalisatrice sur la pente ascendante : elle a adaptée une nouvelle maorie en un film émouvant : Paï.

Littérature

Le XIXè siècle est le début de l'histoire littéraire de la Nouvelle-Zélande. William Pember Reeves publia en 1898 la longue nuée blanche, du nom maori du pays, Aoteaora, qui signifie "le pays du long nuage blanc". Jane Mander publia en 1920 The story of a new zealand river, une description de la vie des colons. Mais c'est surtout Katherine Mansfield qui s'est imposée sur la scène internationale, avec des livres comptant ses souvenirs de jeunesse, comme Sérénité. Du côté des auteurs maoris, on trouve Witi Ihimaera, Patricia Grace ou encore Hone Tuware, qui contribuent tous les trois à la survie culturelle de leur peuple.