Envoyer un lien vers cette page à un ami !


 


Vous êtes ici : Accueil : Destinations : Asie : Turquie : Histoire de la Turquie

Histoire de la Turquie

Vers 3000 av. J.-C., l'acropole de Byzance s'élève sur la place qu'occupe aujourd'hui le palais Topkapi. Cette colonie grecque est conquise et détruite par Rome en 191 après J.-C. Au IVème siècle de notre ère, la position stratégique de Byzance décide l'empereur Constantin d'y fonder une "Nouvelle Rome".

Byzance devient Constantinople et les premières églises de la ville sont élevées. Après la chute de l'Empire romain occidental, Constantinople devient la capitale de l'Empire romain d'Orient. L'histoire de l'Empire byzantin est mouvementée, secouée par des querelles intestines, religieuses et diplomatiques.

En 1204, la IVème Croisade dévie et Constantinople, pillée par les Croisés, passe sous contrôle latin. Redevenue byzantine en 1261, Constantinople n'est plus que la capitale d'un empire épuisé.

En 1453, la cité est prise d'assaut par les Turcs. Constantinople devient Istanbul, capitale de l'Empire ottoman. A partir du XVIème siècle, l'art turc marque l'urbanisme, des coupoles et des minarets dominent la silhouette générale de la ville. Istanbul devient le centre du monde islamique tandis que les sultans ottomans établissent le califat. Néanmoins, la ville perd son statut de capitale à la fin de la première guerre mondiale. L'empire disparaît et la République turque, fondée par Mustapha Kémal, lui succède.

 

 

Quelques repères :